Quand le pékèt était sur toutes les tables wallonnes...

Marc Lamboray avoue ne pas être un amateur de pèkèt, mais pour la photo-souvenir, le verre était d’usage
!
Marc Lamboray avoue ne pas être un amateur de pèkèt, mais pour la photo-souvenir, le verre était d’usage ! - Michel Tonneau.

Le pèkèt, roi de la fête ! Ce n’est plus vraiment le cas aujourd’hui, remplacé qu’il est par les bières, mais le pèkèt a longtemps été la boisson reine des Wallons. On en consommait partout, tout le temps, et pas qu’aux fêtes de Wallonie. Cela valait bien la rédaction d’un ouvrage très complet que le Musée en Piconrue de Bastogne, fer de lance de l’analyse des traditions populaires ardennaises, a coédité avec le Musée de la parole en Ardenne qui n’a pas, lui, de musée avec des murs, mais est le fervent défenseur des dialectes wallons et lorrains ainsi que du patrimoine wallon, et qui publie de nombreux ouvrages, revues et CD sur ces thématiques.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct