Ath: Duvivier «autorisé» à aller en recours contre De Bue

Lors de son avant-dernier conseil communal en tant que bourgmestre, Marc Duvivier a justifié les dépenses refusées par la ministre de tutelle.
Lors de son avant-dernier conseil communal en tant que bourgmestre, Marc Duvivier a justifié les dépenses refusées par la ministre de tutelle. - DEHENEFFE

Huit voix pour et 19 abstentions ! C’est le résultat du vote relatif au point qui a alimenté les débats de l’avant-dernier conseil communal de la législature athoise. En s’abstenant, le MR, Ecolo et une partie du PS qui formeront la prochaine majorité n’ont pas fait barrage à la demande du collège d’introduire un recours devant le conseil d’État contre la décision de la ministre des pouvoirs locaux d’invalider 471.000 euros de dépenses extraordinaires actées dans les comptes 2017 et jugées irrégulières car engagées selon la technique de l’article 60.

Il faut dire que l’actuelle équipe scabinale compte plusieurs échevins réélus qui siégeront au sein du futur collège et à qui ces sommes contestées pourraient être réclamées le cas échéant. D’emblée, le bourgmestre a tenu à remettre les pendules à l’heure suite aux critiques qui le visent par rapport à ces fameux articles 60 dont on lui reproche d’abuser !

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct