Restructuration aux Éditions de l’Avenir: «IPM a encore fait part de son intérêt à Nethys lundi», affirme son patron

Edition numérique des abonnés

Le groupe IPM, éditeur de La Libre Belgique et de La Dernière Heure, a encore fait part à Nethys de son intérêt à un rachat du journal L’Avenir au début de cette semaine, indique son administrateur délégué François le Hodey.

Le 23 octobre, la direction des Éditions de l’Avenir avait annoncé son intention de supprimer 60 équivalents temps plein sur un total de 280 travailleurs. Quelques jours plus tard, le patron d’IPM avait proposé à Nethys de lui racheter L’Avenir. Selon François le Hodey, il est possible de relancer le quotidien régional sans passer par un licenciement collectif.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct