La Wallonie réinvente le prêt à taux zéro pour lutter contre la pauvreté

Les prêts pour économies d’énergie et rénovation sont fusionnés. Et, en conséquence, le montant est doublé.
Les prêts pour économies d’énergie et rénovation sont fusionnés. Et, en conséquence, le montant est doublé. - Belpress.

Le gouvernement wallon a approuvé la réforme des dispositifs Ecopack et Rénopack, ces prêts à taux zéro destinés à financer des travaux visant des économies d’énergie ou la rénovation d’une habitation. Le principe est simple : les deux mécanismes sont fusionnés. Et puisque le plafond de l’aide était de 30.000 euros pour chaque prêt, le montant maximum qui pourra être octroyé à l’avenir sera de 60.000 euros.

« L’objectif est de permettre aux ménages d’entreprendre plus de travaux de rénovation et ainsi de favoriser la modernisation de logements anciens pour atteindre le standard minimum », explique l’exécutif régional.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct