Allemagne: «le gouvernement doit s’informer d’urgence»

Depuis Berlin,

Certes, les Allemands ont décidé d’abandonner leurs centrales pour des questions de sécurité. Elles seront définitivement fermées en 2022. Mais ils vivent toujours dans la peur d’une catastrophe nucléaire, notamment à cause de leurs voisins belges. Il y a un an, les autorités ont procédé à une distribution des comprimés d’iode à Aix-la-Chapelle suite aux inquiétudes de la population concernant la sécurité des centrales nucléaires de Tihange.

Les pompiers d’Aix-la-Chapelle ont déjà procédé à des exercices de sûreté nucléaire pour se préparer au scénario catastrophe. En cas d’accident, des villes comme Cologne, Dortmund ou Düsseldorf seraient touchées.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct