Renaud Capuçon Cinéma

<span>Renaud Capuçon</span> Cinéma

Il fallait s’y attendre : Renaud Capuçon allait nous faire son cinéma. Entre le 7e art et les musiciens classiques, c’est presque devenu un passage obligé.

Le violoniste aborde le genre avec une humilité efficace, un lyrisme chaleureux, un merveilleux sens des couleurs ; aidé en cela par la direction ensorcelante de Stéphane Denève, à la tête du plus cinématographique des orchestres actuels, son Brussels Philharmonic.

Alors on semble redécouvrir et réinventer les fabuleuses musiques de Morricone, Kosma, Williams, Jarre, Delerue, Tiersen, Rota, Legrand et Desplat.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct