A Moscou, les Russes mettent Talibans et officiels de Kaboul autour d’une même table

Engagé dans un jeu d’influence au Moyen-Orient et ayant des liens historiques avec l’Afghanistan, la Russie a réunit des officiels de Kaboul et talibans.
Engagé dans un jeu d’influence au Moyen-Orient et ayant des liens historiques avec l’Afghanistan, la Russie a réunit des officiels de Kaboul et talibans. - EPA

Depuis Moscou

A ssalamu alaykum ! » Dès le début de leur première rencontre officielle en public, hier matin dans un grand hôtel de Moscou, Talibans et officiels de Kaboul se sont échangés de chaleureuses salutations « de paix ». Avec des sourires détendus. Mais sans poignées de main. Cordial mais prudent, le ton était donné pour « un dialogue constructif », comme l’a souhaité d’emblée, droit et sec dans son costume gris parmi les tenues afghanes, Sergueï Lavrov, ministre russe des affaires étrangères et chef d’orchestre de ces consultations. Avec un objectif clair pour la Russie, quarante ans après l’invasion soviétique : jouer un rôle actif dans le lancement d’un dialogue entre Kaboul et talibans en vue de la pacification du vieux conflit afghan.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct