lesoirimmo

Budget italien: le carrosse se transforme en citrouille à minuit

Luigi Di Maio, de même que Matteo Salvini et Giuseppe Conte restent inflexibles malgré de nombreuses échappatoires offertes.
Luigi Di Maio, de même que Matteo Salvini et Giuseppe Conte restent inflexibles malgré de nombreuses échappatoires offertes. - AFP

Depuis Rome

L’Italie se trouve aujourd’hui dans la situation d’un mauvais élève à qui une seconde et dernière chance est offerte. Le 25 octobre dernier, le commissaire Moscovici avait volé jusqu’à Rome pour dire de vive voix au ministre de l’économie Giovanni Tria que le budget 2019 comportait « des violations sans précédent du pacte de stabilité ». Et il avait donné à Rome jusqu’au 13 novembre à minuit pour revoir sa copie. Mais le mauvais élève ne veut rien savoir. Matteo Salvini, Luigi Di Maio et le président du conseil, Giuseppe Conte, ont plusieurs fois répété au cours des derniers jours leur indisponibilité à modifier le budget.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct