lesoirimmo

Les syndicats préparent leur retour dans la rue pour la mi-décembre

Le souhait de la FGTB est d’avoir du bleu et du vert à côté du rouge, lors de la journée d’action de la mi-décembre. © Hatim Kaghat.
Le souhait de la FGTB est d’avoir du bleu et du vert à côté du rouge, lors de la journée d’action de la mi-décembre. © Hatim Kaghat.

Où en est la concertation sociale ? Bien malin qui pourrait le dire, depuis le double échec des discussions sur la pension à mi-temps (rejetée par patrons et syndicats) et sur les métiers pénibles permettant un départ anticipé à la retraite (faute d’accord entre les partenaires sociaux). Mais en coulisses, les choses se décantent (un peu).

1 Le ministre reprend la main. Daniel Bacquelaine (MR) avait laissé entendre que, faute d’accord entre employeurs et syndicats sur la pénibilité dans le secteur privé, il pourrait déposer des textes au Parlement sans attendre. Le ministre fédéral des Pensions n’a encore rien fait de cela. Au contraire, en concertation avec le Premier ministre, il a repris langue avec les partenaires sociaux, afin de jauger les blocages et les chances de parvenir à un accord. Des rendez-vous sont fixés à son agenda toute cette semaine.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct