Football Leaks: N’Golo Kanté, le joueur qui ne voulait pas être payé dans un paradis fiscal

L’opération aurait pu rapporter gros
: 1 million d’euros par an d’’économie d’impôts pour Chelsea et N’Golo Kanté, selon nos calculs effectués sur la base des documents Football Leaks.
L’opération aurait pu rapporter gros : 1 million d’euros par an d’’économie d’impôts pour Chelsea et N’Golo Kanté, selon nos calculs effectués sur la base des documents Football Leaks. - PhotoNews

Stade de France, 9 septembre. Après leur descente ratée des Champs-Elysées, les Bleus célèbrent leur Coupe du monde dans la foulée de leur victoire face aux Pays-Bas. Parmi les joueurs qui rejoignent un par un le centre du terrain, trois explosent l’applaudimètre : Kylian Mbappé, Antoine Griezmann, et N’Golo Kanté. Pendant la fête, les Bleus se rassemblent autour de lui et font chanter aux supporters sa chanson du Mondial : « Il est petit, il est gentil, il a stoppé Léo Messi, mais on sait tous c’est un tricheur, N’Golo Kanté. »

C’est donc de notoriété publique : Kanté triche aux cartes. Mais les documents des Football Leaks, obtenus par Der Spiegel et analysés par Mediapart et ses partenaires de l’EIC (www.eic.network), dont Le Soir fait partie, montrent que le joueur refuse de faire de même avec le fisc.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct