Marco Lamensch: «Strip-Tease est un témoignage sur une époque»

«
Nos films pouvaient être réalisés très sérieusement mais il n’y avait jamais chez nous d’esprit de sérieux. On s’amusait.
»
« Nos films pouvaient être réalisés très sérieusement mais il n’y avait jamais chez nous d’esprit de sérieux. On s’amusait. »

Marco Lamensch nous reçoit dans sa caverne ixelloise. Un ancien entrepôt, restauré en un loft étonnant, avec un jardin suspendu dans les hauteurs de la maison. Un sacré bazar, quoi, digne en fait du grand brol vitaliste, anar, bohème, irrévérencieux qu’était Strip-Tease, l’émission qu’il créa en 1985 avec Jean Libon.

Marco passe le tablier. Concocte un spaghetti au pesto. Débouche une bouteille de blanc. Voilà ! On peut se mettre à table. Et parler, sans jamais mépriser l’art de la table, du livre qu’il vient de consacrer à l’émission historique qui déshabilla la Belgique (et la France).

Lorsque Strip-Tease débarque sur nos écrans, en 1985, d’aucuns y voient une sorte de happening médiatique. Votre livre remet les pendules à l’heure…

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct