Fraude à la carte bancaire: 5 mythes associés au paiement sans contact démontés

Fraude à la carte bancaire: 5 mythes associés au paiement sans contact démontés

Et si le sans contact était plus sûr que la carte à puce et son code secret ? L’idée à de quoi déranger les plus perplexes. Rik Coeckelberg, expert en paiement et fondateur de The banking scene, en est pourtant persuadé en démontant 5 mythes associés à la carte de paiement sans contact.

1. En approchant un terminal de paiement de sa poche, un pickpocket peut subtiliser de l’argent : faux.

Pour posséder un tel terminal de paiement qui permettrait de faire passer une transaction sans contact, il faut s’enregistrer auprès de l’institution financière qui fournira l’outil. Impossible donc de faire cela anonymement. « Les banques savent qui vous êtes, vous pourrez subtiliser au maximum 25 euros et vous avez 100 % de chance d’être pris. L’effort ne vaut pas le retour financier possible », plaisante Rik Coeckelberg.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct