L’action de Bombardier plonge après l’ouverture d’une enquête de l’Autorité des marchés financiers

L’action de Bombardier plonge après l’ouverture d’une enquête de l’Autorité des marchés financiers

Le titre du constructeur aéronautique Bombardier a plongé de 20 % vendredi à la Bourse de Toronto, au lendemain de l’annonce de l’ouverture d’une enquête de l’Autorité des marchés financiers portant, selon les médias, sur des soupçons de délits d’initiés de dirigeants du groupe canadien.

Le titre BBD a perdu 20,10 % à 1,67 dollar canadien, amplifiant son décrochage dans les derniers échanges de la journée.

Les investisseurs ont sanctionné l’ouverture d’une enquête, annoncée jeudi soir après la fermeture de la Bourse, de l’Autorité des marchés financiers du Québec (AMF). Elle a expliqué qu’elle examinait « les opérations entourant la mise en place du Régime d’aliénation de titres automatique (RATA) au mois d’août dernier par Bombardier et les différentes annonces faites depuis ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct