Migration: la Belgique doit choisir le multilatéralisme plutôt que le repli

Le Pacte mondial sur les migrations est un symbole qui peut permettre à l’Europe et au reste du monde de sortir par le haut de la crise de l’accueil dans laquelle nous nous sommes enfermés.
Le Pacte mondial sur les migrations est un symbole qui peut permettre à l’Europe et au reste du monde de sortir par le haut de la crise de l’accueil dans laquelle nous nous sommes enfermés. - Reuters.

Après deux ans de négociations, le Pacte mondial pour les migrations doit être adopté les 10 et 11 décembre prochains à Marrakech sous l’égide des Nations Unies. Ce pacte est le premier texte international d’une telle envergure qui se penche sur les mouvements migratoires dans toutes leurs dimensions. L’objectif final est d’arriver à l’élaboration d’un cadre commun pour l’ensemble des acteurs concernés par les migrations : pays de départ, de transit, d’arrivée et bien évidemment les personnes migrantes.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct