491 internés se trouvent en prison et ne peuvent bénéficier de soins psychiatriques appropriés

©Pierre-Yves Thienpont / Le Soir
©Pierre-Yves Thienpont / Le Soir

Il y a encore 491 internés qui se trouvent en prison en Belgique, a confirmé lundi le cabinet du ministre de la Justice, Koen Geens, à la suite d’une information diffusée par VTM Nieuws.

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a condamné plusieurs fois la Belgique en raison des personnes internées qui se trouvaient en prison et ne pouvaient dès lors bénéficier de soins psychiatriques appropriés. Elle a laissé à la Belgique jusqu’à la fin de l’année pour résoudre le problème.

La Belgique a approuvé en 2016 un masterplan visant à résoudre ce problème. Un sérieux « rattrapage » a eu lieu, a-t-on assuré au cabinet de la ministre de la Santé, Maggie De Block (Open Vld) : il y a peu l’on comptait encore plus de 1.000 internés en prison.

Quelque 900 places seront à terme disponibles. De nouvelles institutions verront le jour à Wavre, Paifve et Alost, a précisé M. Geens (CD&amp ; V) sur le plateau de VTM.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct