Peste porcine africaine: le secteur forestier tremble

La forêt wallonne a été frappée cet été par un insecte ravageur. Les coupes sont urgentes.
La forêt wallonne a été frappée cet été par un insecte ravageur. Les coupes sont urgentes. - Jean-Luc Flémal/Belga.

La crise de la peste porcine africaine ne touche pas que les cochons et sangliers. Le secteur forestier au sens large trinque également, puisque la majorité du territoire concerné est interdite d’accès à toute personne, exploitants forestiers compris. C’est d’autant plus important que cet été caniculaire a été le théâtre d’une explosion de scolytes (insectes dévastateurs) dans les parcelles d’épicéas de Wallonie, causant d’énormes dégâts, estimés à 400.000 m3, dont une partie dans la zone touchée par la peste porcine africaine. Or, il serait urgent de couper et de travailler ces arbres au plus vite.

La Confédération belge du Bois y est très attentive et a réalisé une enquête qui, à défaut d’être exhaustive, permet tout de même de cerner avec une certaine précision l’ampleur des dégâts.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct