Veljkovic, le repenti qui peut faire tomber tout le football belge

Veljkovic, le repenti qui peut faire tomber tout le football belge
Photo News.

Depuis un mois, Dejan Veljkovic, agent serbe de 48 ans, implanté en Belgique depuis sa carrière de modeste joueur d’Alost dans le courant des années 90, est au cœur du scandale du Footbelgate. Tant pour ses magouilles financières que pour la corruption et les matches truqués. Peu médiatique, l’ancien agent de Milan Jovanovic, l’homme qui a placé Mbark Boussoufa à Anzhi ou Sofiane Hanni à Anderlecht, s’est pourtant tissé un réseau de clubs et de clients au fil des années au point de pouvoir faire trembler pas mal de personnages influents en cas de grand déballage. Aujourd’hui, le microcosme du ballon rond est pendu aux lèvres d’un repenti qui connaît tous les méandres et les coups tordus pour les avoir pratiqués lui-même. Portrait d’un homme capable à la fois de symboliser les vices d’un monde pourri et de porter l’espoir d’un renouveau.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct