Etudes de médecine: Alda Greoli dénonce un filtre supplémentaire alors que la pénurie est criante en Wallonie

©D.R
©D.R

La ministre wallonne de la Santé, Alda Greoli (CDH), dénonce mercredi l’intention de la ministre fédérale de la Santé publique, Maggie De Block (Open VLD), d’instaurer des attestations de contingentement en fin d’études de médecine, soit une sélection supplémentaire. Limiter davantage le nombre de médecins ne va pas aider à résoudre la pénurie qui fait rage au sud du pays, souligne la vice-présidente des gouvernements francophone et wallon.

Les derniers chiffres de l’Agence pour une vie de qualité (Aviq), datant de janvier 2018, indiquent que 144 communes wallonnes se trouvent dans une situation de pénurie en termes de médecin généraliste, signale Mme Greoli dans un communiqué. Cette situation s’aggrave continuellement étant donné qu’en 2016, 119 communes seulement étaient concernées par la pénurie.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct