Dauda a la cote à l’étranger, le RSCA le sait

Titularisé pour la première fois face à Gand juste avant la trêve internationale, Mohammed Dauda a répondu présent et a pris énormément de coups. Obligé de quitter ses partenaires en début de second acte, le dos et la cheville meurtris, le Ghanéen de 20 ans va mieux. Et après avoir souvent dû se contenter du banc ou d’une place dans les « 20 », il espère pouvoir enchaîner les matches, sous peine de s’impatienter à Anderlecht où on a exclu l’été dernier qu’il parte à l’étranger où des formations du même niveau que le RSCA lui faisaient les yeux doux.

Très apprécié par les dirigeants du RSCA, l’attaquant a en effet dû rester à quai. Toujours aussi suivi en dehors de nos frontières (Mayence, Sparta Prague, Bâle ou Vitesse Arnhem sont sur les rangs), il finira par répondre favorablement aux sollicitations s’il ne reçoit pas une réelle chance de briller en Belgique et si le prochain mercato du RSCA dans le secteur offensif venait à lui boucher les horizons.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct