Felwine Sarr: «On voudrait que l’Europe incarne ses valeurs plus qu’elle ne les proclame»

Felwine Sarr, professeur d’économie (46 ans) est aussi romancier, philosophe et musicien. Son livre «
Afrotopia
» (Philippe Rey, 2016) en a fait l’un des principaux penseurs de l’Afrique contemporaine. Il a aussi publié «
Dahij
», «
105 rue Carnot
» (biographique) et «
Méditations Africaines
». Il vient de signer le texte de la pièce «
Kirina
». Il enseigne à l’université de Saint-Louis au Sénégal.
Felwine Sarr, professeur d’économie (46 ans) est aussi romancier, philosophe et musicien. Son livre « Afrotopia » (Philippe Rey, 2016) en a fait l’un des principaux penseurs de l’Afrique contemporaine. Il a aussi publié « Dahij », « 105 rue Carnot » (biographique) et « Méditations Africaines ». Il vient de signer le texte de la pièce « Kirina ». Il enseigne à l’université de Saint-Louis au Sénégal. - Antoine Tempé.

Faut-il restituer les œuvres d’art africaines aux pays qui ont été pillés/spoliés, et si oui, lesquelles et selon quelle procédure ? Le sujet n’agite pas que la Belgique (qui attend la réouverture le 8 décembre de l’« AfricaMuseum » à Tervuren), il est surtout très vivement discuté en France. Ce jeudi, l’historienne française Bénédicte Savoy et l’économiste/artiste sénégalais Felwine Sarr ont remis au président Macron le rapport commandé : il prône la restitution de quelque 40.000 œuvres à un continent privé de sa mémoire (lire par ailleurs).

Felwine Sarr est un des intellectuels africains clés du moment. Son livre « Afrotopia », publié en 2016, est considéré comme la bible d’une nouvelle utopie pour l’Afrique, invitant à achever la décolonisation mais surtout à une révolution culturelle faisant des Africains des acteurs, à leur façon, de leur destin.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct