Une justice en noir et blanc

Thomas Mullen installe un climat pesant, étouffant, où le lecteur ressent, quasi physiquement, un sentiment irrépressible de rage.
Thomas Mullen installe un climat pesant, étouffant, où le lecteur ressent, quasi physiquement, un sentiment irrépressible de rage. - D.R.

Atlanta 1948. Au sortir de la guerre mondiale, l’Amérique de Harry S. Truman fait quelques pas timides en direction des droits civiques pour la population noire. À Atlanta, cela se concrétise par la création d’une unité de policiers noirs. Enthousiastes, Lucius Boggs et Tommy Smith s’y sont engagés. Ils font partie des huit membres de cette brigade placée sous la direction d’un flic blanc connu pour sa probité : quelques années plus tôt, il a démantelé un réseau de flics pourris et fait tomber plusieurs d’entre eux.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct