Brexit: l’ultimatum risqué de Sanchez sur Gibraltar

Les nuages politiques restent lourds sur Gibraltar. Au point de provoquer une douche froide, dimanche, au Sommet de Bruxelles
? Le Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, joue en tout cas un fameux coup de poker politique sur ce dossier.
Les nuages politiques restent lourds sur Gibraltar. Au point de provoquer une douche froide, dimanche, au Sommet de Bruxelles ? Le Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, joue en tout cas un fameux coup de poker politique sur ce dossier. - Reuters.

Depuis Madrid,

Pedro Sanchez durcit le ton. Jeudi soir, le chef du gouvernement espagnol s’est fendu d’un tweet sans complaisance dans la lignée des menaces qu’il proférait depuis plusieurs jours au sujet de l’accord sur le Brexit : «  Suite à ma conversation avec Theresa May, nos positions restent éloignées. Mon gouvernement défendra toujours les intérêts de l’Espagne. S’il n’y a pas de changement nous voterons contre le Brexit ». Une position ferme qu’il a encore réitérée vendredi soir depuis Cuba, où il est en visite officielle.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct