Gilets jaunes en France: un acte 2 émaillé de violences

Autour de l’Arc de Triomphe à Paris, la situation s’est très rapidement tendue.
Autour de l’Arc de Triomphe à Paris, la situation s’est très rapidement tendue. - AFP

Gilets jaunes, acte 2. Partout en France, de Bordeaux à Paris, ils manifestaient leur grogne, partie il y a une semaine de la hausse des prix des carburants. Plus globalement, les revendications expriment toutefois un ras-le-bol fiscal, un sentiment de perte de pouvoir d’achat et d’injustice sociale ou encore une méfiance à l’égard des responsables politiques.

À 17 heures, on comptait, selon le ministère de l’Intérieur, 106.301 manifestants dont 8.000 à Paris. Des chiffres à prendre avec des pincettes : la manifestation parisienne sur les Champs-Élysées n’ayant pas été autorisée, il semble qu’il ait été compliqué de réaliser un comptage fiable à 100 %. Mais à titre de comparaison, l’Intérieur comptabilisait 282.710 manifestants à la même heure la semaine dernière.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct