Implant Files: des milliers d’incidents liés à des implants tenus secrets

Parmi les implants chaotiques identifiés
: le Sprint Fidelis. Une sonde de défibrillation de la société Medtronic, qui relie le défibrillateur cardiaque implanté sous la peau, en dessous de la clavicule, au cœur.
Parmi les implants chaotiques identifiés : le Sprint Fidelis. Une sonde de défibrillation de la société Medtronic, qui relie le défibrillateur cardiaque implanté sous la peau, en dessous de la clavicule, au cœur. - Bruno D’Alimonte/Modèles d'art de CroquezNous

Maureen McCleave « se sent comme une nouvelle femme ». À 77 ans, cette grand-mère londonienne vient de sortir de l’hôpital et raconte déjà son aventure aux journalistes du Daily Mail. Elle est la première patiente à qui on a implanté, en sept minutes, le Nanostim, le stimulateur cardiaque dernier cri. Un pacemaker dix fois plus petit que ses prédécesseurs, qui ne fait même pas la taille d’une pile AAA. Plus besoin de sonde, ni d’appareil volumineux, le Nanostim est positionné directement à l’intérieur du cœur, via un cathéter introduit dans la veine fémorale. « Une révolution », selon la firme St. Jude, qui commercialise le produit.

C’était en janvier 2014.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct