Le Hamas dans la phobie des opérations israéliennes clandestines

La situation reste très tendue et les blessés continuent de s’égrainer dans la bande de Gaza.
La situation reste très tendue et les blessés continuent de s’égrainer dans la bande de Gaza. - EPA.

L’opération israélienne clandestine à Gaza qui avait mal tourné le 11 novembre dernier n’a sans doute pas fini de produire des effets, bien après les « représailles » par roquettes du Hamas et la réplique aérienne israélienne qui avaient suivi les faits.

Après analyse, les islamistes du Hamas qui règnent à Gaza ont en effet conclu que l’unité des forces spéciales israéliennes repérée par les forces du Hamas cette nuit-là à Khan Younès, dans le sud du petit territoire, faisait partie d’une opération d’espionnage d’envergure qui impliquait l’existence d’une «base» sur place. Depuis lors, le Hamas ratisse fiévreusement toute la zone qu’il contrôle.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct