lesoirimmo

Implant Files: une prothèse de sein sur dix doit être retirée avant la date prévue

Chez nous, selon le ministère de la Santé, les implants PIP auraient été placés sur environ 674 Belges – mais ce n’est qu’une projection puisqu’il n’existe pas de statistique officielle.
Chez nous, selon le ministère de la Santé, les implants PIP auraient été placés sur environ 674 Belges – mais ce n’est qu’une projection puisqu’il n’existe pas de statistique officielle. - Bruno D’Alimonte/Modèles d'art de CroquezNous

Près de 10 millions de femmes dans le monde portent des implants mammaires, que ce soit pour des raisons esthétiques ou réparatrices. D’après les chiffres obtenus par le consortium de journalistes d’investigation (ICIJ), une femme sur dix doit être réopérée endéans les dix ans de la pose, que ce soit à cause de douleurs, d’intolérances ou de rupture de la prothèse. Soit un million de reprises d’implants mammaires. Rien qu’aux États-Unis, cela a concerné 170.000 femmes en 2017.

Dans certains cas relativement rares, la survenue d’un lymphome (cancer du système lymphatique) est associée aux prothèses mammaires. Depuis 1997, ce type de cancer (LAGC-AIM) a affecté 570 femmes dans le monde, dont 359 aux États-Unis, 53 en France et six en Belgique. Aucun décès n’a été constaté à ce jour chez nous, mais neuf femmes en sont mortes aux États-Unis.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct