La qualité des écoles artistiques du supérieur est-elle en péril?

Pour l’Aeqes l’incohérence entre le système d’études supérieures artistiques et le cadre européen pourrait, à court terme, nuire à la qualité des formations.
Pour l’Aeqes l’incohérence entre le système d’études supérieures artistiques et le cadre européen pourrait, à court terme, nuire à la qualité des formations. - Le Soir

Parce qu’elles peinent à adopter les standards européens, les écoles supérieures des arts francophones risquent de perdre une part de leur crédit à l’international. C’est ce que souligne, dans une analyse tout juste publiée, l’Aeqes, l’agence qui évalue la qualité de l’enseignement supérieur en Belgique francophone. Après avoir passé au crible les cursus d’arts plastiques, visuels et de l’espace (en 2012-2013) et de musique (2014-2015), elle s’est penchée sur les sept établissements d’enseignement supérieur qui dispensent des formations en théâtre, audiovisuel et arts du cirque. Au total : dix bacheliers et cinq masters, rassemblant près de 1.600 étudiants, soit 7 % de l’ensemble de l’enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct

    Aussi en Enseignement