Elia branchera sa prise électrique marine en septembre prochain

La plateforme est en cours d’achèvement dans un vaste hangar à Zwijndrecht, près de Rotterdam. Elle devrait être opérationnelle en juillet de l’an prochain.
La plateforme est en cours d’achèvement dans un vaste hangar à Zwijndrecht, près de Rotterdam. Elle devrait être opérationnelle en juillet de l’an prochain. - PIETER CLICTEUR.

Ce n’est plus qu’une question de mois. D’ici septembre 2019, Elia mettra en service son MOG. Késako ? Le « modular offshore grid » est une plateforme de commutation – une sorte de « prise » géante – plantée en mer du Nord à 40 kilomètres de la côte belge, et par laquelle transitera le courant électrique produit par quatre parcs éoliens (voir l’infographie ci dessous). Un ouvrage hors-norme, dont la construction a débuté en février dernier dans les chantiers navals du groupe néerlandais Heerema. La partie inférieure (le « jacket »), sur laquelle reposera la plateforme proprement dite a été posée en mer au début de ce mois. Quant au « topside », il est en cours d’achèvement dans un vaste hangar à Zwijndrecht, près de Rotterdam. « Il faut encore installer une partie du câblage et de l’éclairage, ainsi que les finitions, explique Tom Pietercil, directeur du projet MOG chez le gestionnaire du réseau électrique haute tension belge.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct