Pacte migratoire: «La N-VA a changé d’avis, sans doute sous la pression du Vlaams Belang», selon Clarinval

© Pierre-Yves Thienpont | Le Soir
© Pierre-Yves Thienpont | Le Soir

Le MR a contesté jeudi l’interprétation qu’a donnée la N-VA au risque d’une majorité alternative pour soutenir l’approbation du Pacte des migrations des Nations unies. Par leur volte-face, ce sont les nationalistes flamands qui pourraient précipiter une crise, ont laissé entendre les libéraux francophones.

«S’il y a un problème la semaine prochaine, ce n’est pas parce qu’il y aurait une majorité alternative mais c’est parce que la N-VA a changé d’avis, a fait une reculade, sans doute sous pression du Vlaams Belang», a expliqué le chef de groupe à la Chambre, David Clarinval, en réaction aux propos tenus par son homologue de la N-VA, Peter De Roover.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct