Le document qui prouve que la N-VA soutenait le pacte migratoire

Theo Francken, le secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration, avait toutefois bel et bien émis des doutes sur ce pacte bien avant le rejet 
autrichien. ©PhotoNews.
Theo Francken, le secrétaire d’Etat à l’Asile et la Migration, avait toutefois bel et bien émis des doutes sur ce pacte bien avant le rejet autrichien. ©PhotoNews.

La tension au sein du gouvernement fédéral n’a pas faibli, ce jeudi. Le chef de groupe N-VA à la Chambre a même évoqué, pour la première fois, une chute de la suédoise. Tout tourne autour du dossier du pacte migratoire, cet accord négocié au sein de l’Onu et qui entend baliser la coopération internationale en matière de migration. La N-VA s’oppose à ce pacte. Les trois autres partis de la majorité, Premier ministre en tête, veulent l’approuver.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct