Michel Polnareff Enfin!

<span>Michel Polnareff</span> Enfin!

Trêve de marketing. Qu’y a-t-il finalement dans ce « Enfin ! » bien nommé.

On y trouve onze titres, dont trois instrumentaux et dont deux titres déjà révélés en 2006 (le très bof « Ophélie flagrant des lits ») et 2015, « L’homme en rouge », son souvenir d’enfant de Noël triste. Deux titres destinés à la promotion des deux tournées « du retour » qui lui ont permis d’avoir de bonnes raisons de reporter sans cesse cet album.

Reste donc six chansons dont le single très sympa, « Grandis pas », une lettre à son fils Louka qu’il a adopté/reconnu à 66 ans. Un style piano-voix plutôt rassurant.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct