Pierre Kompany, nouveau bourgmestre de Ganshoren: «Nous allons donner une nouvelle impulsion»

Premier bourgmestre noir de Belgique, celui qui est aussi le père du Diable Rouge Vincent Kompany va devoir convaincre sur un court laps de temps.
Premier bourgmestre noir de Belgique, celui qui est aussi le père du Diable Rouge Vincent Kompany va devoir convaincre sur un court laps de temps. - Sylvain Piraux.

Depuis le 14 octobre, Pierre Kompany (ProGanshoren) marche sur l’eau, promenant son sourire des colonnes du New York Times aux caméras de France24. Au « Grand-Duc », son stam café situé au pied de la basilique de Koekelberg, le nouveau bourgmestre de Ganshoren jongle tout aussi habilement entre les poignées de main et les coups de téléphone auxquels il ne se prive pas de répondre alors qu’il nous reçoit, interrompant sporadiquement l’entretien par de grands éclats de rire. « Sacré Robert, un vrai gentleman ! » Le Robert au bout du fil, c’est Robert Genard, bourgmestre libéral sortant occupé à vider son bureau pour lui laisser la place.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct