Norbert Wallez, le saint-esprit du fascisme belge et sulfureux ami d’Hergé

Léon Degrelle, Norbert Wallez et Georges Remi dit Hergé.
Léon Degrelle, Norbert Wallez et Georges Remi dit Hergé. - Art9experts.

Homme d’église et de presse, l’abbé Wallez vénérait Mussolini, avant d’engager Hergé au quotidien Le Vingtième Siècle. Il sera l’inspirateur des aventures de Tintin et la tête pensante du discours de Léon Degrelle, le héros des rexistes, sur la germanité des Wallons. Définitivement condamné comme chef spirituel des Rexistes en 1948, Norbert Wallez fut arrêté à la sortie de la messe à Beau-Vallon et incarcéré dans la section des criminels de guerre de la prison de Namur.

«  Ah les saligauds !  », s’est exclamé Hergé, en apprenant la nouvelle. Et quand l’abbé sortira de prison, en 1952, le père de Tintin accueillera son «  vieux parrain », malade, chez lui, à Céroux-Mousty. Wallez décédera quelques mois plus tard et son ami Georges Mariage témoignera qu’Hergé sera le seul à porter le cercueil avec les employés de pompes funèbres.

Vous désirez lire la suite ?
7,5€/mois pendant 6 mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct