Deux jours après la marche pour le climat, la Belgique se dissocie des ambitions européennes

©Belga
©Belga

Il est des coïncidences et des contradictions qu’il est plus difficile à assumer que d’autres. Dimanche, une grande marche pour le climat qui a réuni de 65.000 à 75.000 personnes dans les rues de Bruxelles. Le soir même, le Premier ministre Charles Michel (MR) se réjouissait de cette mobilisation et promettait que la Belgique soutiendrait des « objectifs ambitieux ». La ministre du Climat, Marie-Christine Marghem (MR) lançait le même message.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct