«Utøya, 22 juillet», «Ma mère est folle», «Pupille»...: nos critiques des sorties cinéma de la semaine

«
Utøya, 22 juillet
».
« Utøya, 22 juillet ».

Utøya, 22 juillet (Erik Poppe)

Ce film rend l’attaque d’Anders Behring Breivik glaçante, le mal prenant. On se sent en effet emprisonné sur l’île avec les jeunes victimes, d’abord incrédules puis terrorisés. Il a par moments tendance à trop tendre vers le conte mais reste un grand objet de cinéma.

Mortal engines (Christian Rivers)

Ma mère est folle (Diane Kurys)

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct