Le cabinet Marghem a séché une réunion belge sur le climat

©Belga
©Belga

Tant le Premier ministre Charles Michel que la ministre pour le Climat Marie-Christine Marghem ont fait assaut de déclarations positives au lendemain de la marche pour le climat. Mais en coulisses, les choses semblent se dérouler tout autrement. Le fédéral tarde à adopter sa propre contribution au plan national climat. Il laisse sa chaise vide lors d’une réunion avec les Régions. Et un autre texte européen est en voie de refus.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct