Echec à la mafia au Limbourg

Des commerces alimentaires ont notamment été visés par les perquisitions antimafia de ce mercredi. © AFP.
Des commerces alimentaires ont notamment été visés par les perquisitions antimafia de ce mercredi. © AFP. - AFP.

Une opération conjointe des polices belge, allemande, italienne, néerlandaise et sud-américaine a permis, mercredi, l’arrestation simultanée de 90 personnes suspectées d’être membres de la mafia calabraise, la redoutable ’Ndrangheta. Pas moins de 14 suspects ont été interpellés dans le Limbourg belge, à Maasmechelen, Lanaken, Genk et Wommelgen, dans le cadre de cette opération pilotée par le procureur antimafia italien Federico Cafiero De Raho et coordonnée sous le nom de code « Pollino » par Eurojust.

Kris Vandepaer, le directeur de la police judiciaire du Limbourg, a précisé qu’une centaine de policiers, assistés d’unités spéciales pour les trois interventions les plus sensibles, avaient été mobilisés. L’ensemble des suspects, frappés d’un mandat d’arrêt européen émis par l’Italie, devraient être extradés.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct