Le RGPD complique la vie du Forem

Un même agent du Forem, s’il est à l’accueil le matin, n’aura pas le même accès que s’il est dans son rôle de conseiller l’après-midi. Pas simple à organiser...
Un même agent du Forem, s’il est à l’accueil le matin, n’aura pas le même accès que s’il est dans son rôle de conseiller l’après-midi. Pas simple à organiser... - Sylvain Piraux.

Le dossier unique visant à assurer une bonne traçabilité des chômeurs, voulu par le ministre wallon de l’Economie et de l’Emploi (parmi ses nombreuses casquettes), Pierre-Yves Jeholet, c’est tout un défi pour le Forem depuis que le règlement européen sur la protection des données (RGPD) est entré en vigueur, fin mai dernier.

Pour rappel, ce dossier unique vise à réunir un maximum d’informations sur un demandeur d’emploi. Son parcours, ses démarches, ses formations, mais aussi, selon La DH, les difficultés rencontrées et qui peuvent freiner sa recherche d’emploi (drogue, manque de ponctualité…). Ce document sera ouvert aux différents opérateurs d’aide à l’insertion professionnelle. Une question d’efficacité, selon le Forem, alors que, dans le passé, d’un conseiller à l’autre, un demandeur d’emploi pouvait avoir à réexpliquer son parcours ou repréciser les formations qu’il avait suivies.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct