Un jeune sur deux est accro à son smartphone

Edition numérique des abonnés

En quelques années, l’engin a envahi les cartables, les cours de récréation, les classes, le salon, la table familiale… L’engin en question c’est le smartphone. Ce concentré de technologies a relégué le GSM basique au rang d’outil préhistorique tout en déclenchant un phénomène d’addiction, particulièrement chez ses jeunes propriétaires. C’est en tout cas ce que souligne une enquête menée par les Mutualités libres auprès d’un millier de Belges âgés de 12 à 23 ans.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct