COP24: à Ostroleka, en Pologne, le climat passe bien au-dessus des têtes

La centrale thermique d'Ostroleka, en Silésie.
La centrale thermique d'Ostroleka, en Silésie. - DR

Depuis Varsovie

L a quoi ? COP ? Connais pas !  » Alors que la 24e conférence des Nations unies sur les changements climatiques s’est ouverte à Katowice en présence de milliers de participants étrangers, les habitants d’Ostroleka, ville proprette de 50.000 habitants au nord-est de la Pologne, semblent encore plus éloignés du défi climatique que de la Silésie.

C’est pourtant de cette région minière située 350 kilomètres plus au sud que provient la majeure partie du combustible alimentant la centrale thermique d’Ostroleka. Pour fournir de la chaleur au voisinage et de l’électricité à tout le quart nord-est du pays, elle brûle chaque année 750 000 tonnes de charbon transportés dans un incessant ballet de trains.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct