La France a peur du samedi noir des gilets jaunes

A Paris, dans la crainte de revivre le chaos du week-end dernier, plusieurs musées vont fermer, la tour Eiffel restera inaccessible, de nombreux commerces se sont barricadés dès vendredi.
A Paris, dans la crainte de revivre le chaos du week-end dernier, plusieurs musées vont fermer, la tour Eiffel restera inaccessible, de nombreux commerces se sont barricadés dès vendredi. - Reuters.

Depuis Paris

Un nouveau déferlement de violence, pire encore que celui qui a sévi samedi dernier à Paris et dans plusieurs villes du pays ? Ou le soulagement de voir que les appels à la responsabilité auront été entendus ? La France retient son souffle à quelques heures de l’acte 4 de la mobilisation des gilets jaunes. Et le pouvoir avec elle. Le président Emmanuel Macron, qui ne s’est plus exprimé publiquement depuis une semaine, veut laisser passer le week-end pour enfin s’adresser à la nation.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct