«Stefan Everts était ravi de ce qu’il venait de vivre en Afrique»

C’est Thierry Klutz (à droite) qui avait convaincu Stefan Everts de l’accompagner à Lubumbashi. Pour la bonne cause... @DR
C’est Thierry Klutz (à droite) qui avait convaincu Stefan Everts de l’accompagner à Lubumbashi. Pour la bonne cause... @DR - d. r.

Le monde du motocross retient son souffle. Vendredi, la famille de Stefan Everts (46 ans) a annoncé que le décuple champion du monde avait contracté la malaria. D’abord hospitalisé à Hasselt, le Limbourgeois a été transféré aux soins intensifs de l’hôpital universitaire de Louvain, où il aurait été plongé dans un coma artificiel. La malaria (ou le paludisme) est une maladie infectieuse causée par un parasite (Plasmodium) transmis par la piqûre d’un moustique.

C’est une maladie très répandue en Afrique. Or, le plus titré de tous les pilotes belge de motocross se trouvait au Congo, il y a trois semaines, afin de participer aux 4 Heures de Lubumbashi, une épreuve de bienfaisance organisée par des expatriés (dont de nombreux Belges) dans le but de soutenir différents projets humanitaires.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct