Urgence climatique: lettre ouverte aux citoyens inquiets du monde entier

La manifestation pour le climat à Bruxelles.
La manifestation pour le climat à Bruxelles. - Mathieu Golinvaux

Dans notre écosystème mondial, complexe et interdépendant, la vie se meurt, à mesure que l’extinction des espèces s’accélère. La crise climatique s’aggrave beaucoup plus vite que prévu. Chaque jour, 200 espèces disparaissent. Cette situation désespérée ne peut continuer.

Les responsables politiques du monde entier restent immobiles face à la crise environnementale. Si le capitalisme d’entreprise mondial continue à diriger l’économie internationale, une catastrophe planétaire est inévitable.

La complaisance et l’inaction observées en Grande-Bretagne, aux Etats-Unis, en Australie, au Brésil, en Afrique et en Asie, etc., sont autant d’illustrations de la paralysie politique qui fait que l’humanité est en train de renoncer à assumer sa lourde responsabilité d’intendance vis-à-vis de la planète.

Les organisations politiques internationales et les gouvernements nationaux doivent immédiatement faire de la question de l’urgence climatique leur principale priorité, en élaborant le plus tôt possible des politiques globales afin d’y répondre. Les nations traditionnellement privilégiées doivent financer volontairement des politiques exhaustives de protection de l’environnement dans les pays pauvres, afin de compenser le renoncement consenti par ces derniers à une croissance économique non durable et de les dédommager pour les politiques impérialistes des nations matériellement privilégiées qui ont pillé la planète.

Alors que les phénomènes météorologiques extrêmes affectent d’ores et déjà la production alimentaire, nous exigeons des gouvernements qu’ils agissent dès à présent pour éviter tout risque de famine, en réalisant des investissements d’urgence dans une production alimentaire agro-écologique résistante face aux conditions météorologiques extrêmes. Nous réclamons également l’organisation urgente d’un sommet pour la sauvegarde de la calotte glaciaire de l’Arctique, afin de ralentir la perturbation des récoltes par les conditions climatiques.

Nous exhortons en outre les citoyens inquiets du monde entier à se soulever et à s’organiser contre la complaisance actuelle dans les contextes propres à chacun, y compris pour défendre les droits des populations autochtones et réclamer décolonisation et justice réparatrice – en rejoignant dès lors le mouvement international de rébellion contre l’extinction (par exemple « Extinction Rebellion » au Royaume-Uni).

Nous devons faire collectivement tout ce qui est en notre pouvoir, de manière pacifique, pour convaincre les dirigeants politiques et les chefs d’entreprise de renoncer à la complaisance et au déni. Leur politique « business as usual » n’est plus possible. Les citoyens du monde entier n’accepteront plus ce manquement à notre devoir planétaire.

Nous devons tous, autant que nous soyons, en particulier dans les pays matériellement privilégiés, nous engager à accepter la nécessité de réduire notre empreinte écologique, de consommer beaucoup moins et de défendre non seulement les droits de l’homme, mais aussi nos responsabilités d’intendance vis-à-vis de la planète.

*Dr Vandana Shiva, chercheuse, auteure (Inde)

Naomi Klein, journaliste, essayiste (Canada)

Noam Chomsky, linguiste, philosophe (Etats-Unis)

Pr A.C. Grayling, philosophe (Grande-Bretagne)

Philip Pullman, écrivain (Grande-Bretagne)

Dr Rowan Williams, théologien (Grande-Bretagne)

Bill McKibben, auteur (Etats-Unis)

Tiokasin Ghosthorse (Lakota Nation, Etats-Unis)

Sir Jonathan Porritt, auteur (Grande-Bretagne)

Danny Dorling, professeur (Grande-Bretagne)

Dr Alison Green, auteur (Grande-Bretagne)

Lily Cole, mannequin (Grande-Bretagne)

Chris Packham, naturaliste (Grande-Bretagne)

Dr Susie Orbach, psychothérapeute (Grande-Bretagne)

Pr Joy Carter, géologue (Grande-Bretagne)

et 85 autres personnalités

Cet article réservé aux abonnés
est en accès libre sur Le Soir+

Cet article réservé aux abonnés est exceptionnellement en accès libre

Abonnez-vous maintenant et accédez à l'ensemble des contenus numériques du Soir : les articles exclusifs, les dossiers, les archives, le journal numérique...

1€ pour 1 mois
J'en profite
Je suis abonné et
je dispose d'un compte
Je me connecte
1€ Accès au Soir+
pendant 24h
Je me l'offre
Je suis abonné et
je souhaite bénéficier du Soir+
Je m'inscris
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct