Le blues auvergnat de Murat a transformé le Bota en bayou

Jean-Louis Murat a inventé le blues auvergnat, nous promenant par monts et vallées dans son univers impressionniste.
Jean-Louis Murat a inventé le blues auvergnat, nous promenant par monts et vallées dans son univers impressionniste. - Mathieu Golinvaux.

Jeudi au Botanique, il fallait choisir entre Jeanne Added à la Rotonde et Jean-Louis Murat à l’Orangerie. Choisir, c’est renoncer…

Il est bon de rappeler que Bruxelles est une ville gâtée en termes de concerts. Jeudi, il y avait les Londoniens de Shame à l’AB, la Rémoise de Paris au Bota, dans une Rotonde remplie, tout comme l’Orangerie pour Jean-Louis Murat en version power trio avec les fidèles Fred Jimenez à la basse et Stéphane Reynaud à la batterie.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct