Quand Philippe Moureaux parlait de la loi Moureaux

Philippe Moureaux.
Philippe Moureaux. - Alain Dewez.

Article paru dans Le Soir du 31 juillet 2011

Trente ans, déjà, que Philippe Moureaux, ministre de la Justice à l’époque, apposait son nom au bas de la loi punissant le racisme.

Un souvenir majeur ?

J’ai fait voter cette loi dans un délai extraordinairement rapide. Si j’ai joué un rôle, c’est celui de l’effet de surprise. Il y avait eu un attentat à Anvers, puis une grande manifestation antiraciste à Bruxelles. On avait une petite fenêtre ; ces fenêtres-là, on ne les agrandit pas : ou bien on passe, ou bien on ne passe pas. Cela a marché ! Sous le coup de l’émotion, on a pu avancer.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct