La mobilisation des gilets jaunes en net recul en France

Les gilets jaunes les plus fervents n’envisagent cependant pas encore la fin de leur mobilisation.
Les gilets jaunes les plus fervents n’envisagent cependant pas encore la fin de leur mobilisation. - AFP.

Depuis Paris

Ce n’est peut-être pas encore la sortie de crise, mais c’est déjà un répit pour le gouvernement. Pour « l’acte V » de leur mobilisation, les gilets jaunes n’ont plus fait le plein ce samedi. À l’exception de Bordeaux et Lyon, la participation était en net recul. Au total, 66.000 manifestants ont été recensés dans toute la France, dont environ 4.000 à Paris. La semaine dernière, les gilets jaunes étaient 126.000 dont 10.000 à Paris.

Des heurts ont encore éclaté. Mais la violence n’était pas comparable à celle qui avait sévi ces derniers week-ends. Il faut dire que la police et la gendarmerie étaient une nouvelle fois présentes en force, avec 69.000 membres des forces de l’ordre réquisitionnés. Le nombre d’interpellations a été divisé par trois : 320, contre 900 la semaine précédente.

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct