80 journalistes tués en 2018 dans le monde, un chiffre en hausse

©D.R
©D.R

Quatre-vingt journalistes ont été tués en 2018, 348 sont actuellement en détention et 60 sont otages, indique mardi Reporters Sans Frontières (RSF) dans son bilan annuel des exactions commises contre les journalistes. Ces chiffres sont en hausse et traduisent, selon l’ONG, «une violence inédite contre les journalistes».

L’année 2018 a été particulièrement meurtrière avec 80 journalistes tués, soit 63 journalistes professionnels (contre 55 en 2017), 13 journalistes non-professionnels (contre 7 en 2017) et 4 collaborateurs de presse, selon le décompte de RSF.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct