Crise gouvernementale: pour le PS, Charles Michel a «laissé la N-VA ternir la démocratie»

Ahmed Laaouej (PS) © Belga
Ahmed Laaouej (PS) © Belga

Le Premier ministre Charles Michel est interpellé mardi après-midi à la Chambre sur l’impasse politique fédérale. Dans le cadre de ce débat, Ahmed Laaouej (PS) a répliqué : « Vous avez laissé la N-VA ternir notre démocratie. Vous êtes passé de la suédoise au syndrome de Stockholm. Plus ils vous insultaient plus vous leur faisiez allégeance. C’est tout simplement inouï ». Le PS veut savoir s’il y a un accord secret entre la N-VA et le MR pour permettre de pousser le pays vers la séparation. Ahmed Laaouej veut que Charles Michel demande la confiance et agisse conformément à la constitution : « L’heure n’est pas à l’orgueil, l’heure est à la lucidité. Sinon il n’aura ni la confiance, ni le soutien du PS ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
A la une
Tous

En direct

Le direct