Chez Birds Bay, des hommes et des animaux en quête de bien-être

Pour Alexandre, bénévole chez Birds Bay depuis une an, «
C’est un réel bonheur. Ça me force à me lever chaque matin avec un but précis
».
Pour Alexandre, bénévole chez Birds Bay depuis une an, « C’est un réel bonheur. Ça me force à me lever chaque matin avec un but précis ». - Olivier Polet / Le Soir

P our moi, c’est comme une seconde famille ». Alexandre travaille comme bénévole pour Birds Bay depuis un an et demi. Du lundi au vendredi, il se rend dans cet hôpital pour animaux sauvages nichés au cœur du domaine provincial du Bois du Rêve, à Ottignies. Il se réjouit autant d’y retrouver les animaux que les collègues. Après avoir tâté des études de médecine vétérinaire, il a voulu devenir soigneur. Sans emploi, il remplit ses journées grâce à cette asbl autrefois installée à La Hulpe et qui vient de fêter ses quarante ans. « C’est un réel bonheur. Ça me force à me lever chaque matin avec un but précis. C’est primordial pour ne pas dépérir chez soi. Je mène une vie active : je n’éprouverai pas trop de difficultés lorsque je trouverai mon premier boulot

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct