Vincent Cassel: «La France m’inquiète»

«
Vidocq est un cow-boy solitaire
»
« Vidocq est un cow-boy solitaire » - D.R.

Si, ces derniers temps, Vincent Cassel a plus alimenté les magazines people via sa vie privée (son mariage avec la top modèle Tina Kunakey, de trente ans sa cadette), le voici qui revient au premier plan du cinéma français avec un film d’aventure de grande envergure. Soit un budget de 22 millions d’euros. Il incarne de façon animale et charismatique Vidocq, bagnard devenu superflic sous l’Empire, sous la direction de son pote Jean-François Richet avec qui il avait tourné le diptyque Mesrine. Avec cette volonté commune de proposer autre chose dans le cinéma français.

On a envie de vous dire que comme avec Mesrine, incarner Vidocq touche à l’évidence. Qu’en pensez-vous ?

Vous désirez lire la suite ?
1€ le 1er mois
(sans engagement)
J'en profite
Chargement
A la une
Tous

En direct

Le direct